Produkts pievienots grozam veiksmīgi
daudzums
Tur 0 [/ 1] produktu grozā. Ir 1 produkts jūsu grozā.
kopsumma
Turpināt iepirkties

L’EAU

L’eau est le facteur indispensable à toute forme de vie sur Terre. Chez les plantes, l’eau sert à transporter les nutriments et leur assimilation par les racines. De ce fait, en intérieur, un contrôle optimisé de l’eau engendre des résultats conséquents en termes de vivacité et de production.
Dans la grande majorité des cultures, l’eau employée est celle du robinet qui, selon la proximité des usines des eaux, l’utilisation d’un adoucisseur général d’eau ou la qualité du circuit domestique de plomberie, s’avère plus ou moins « bonne ». Ainsi, le simple fait de prélever l’eau d’arrosage et de la laisser décanter 24 à 48 heures dans un réservoir à l’air libre et à l’abri de la lumière permettra à celle-ci de se décharger en chlore, élément chimique néfaste aux plantes (à haute concentration favorisant des carences en potassium, calcium et magnésium) et dont le taux s’est accrue ces dernières années afin de lutter contre d’éventuelles attaques terroristes par l’eau. De plus, l’usage d’un filtre à eau s’avère utile mais pas totalement efficace parce que les solides dissous dans l’eau ne sont pas retenues, uniquement les particules en émulsion. Seulement la mise en place d’un osmoseur inversé, composé de membranes semi-perméables en polymères retenant toute impureté de l’eau qui le traverse, garantit une eau pure.

ENGRAIS

Les nutriments, apportés par l’eau, sont des éléments indispensables à la vie des plantes. Un apport nutritionnel précisément dosé par l’horticulteur permet aux plantes à croissance rapide d’atteindre leur plein potentiel, offrant des récoltes bien plus lourdes et de meilleure qualité. Dans la majorité des cultures, on emploie l’eau du robinet qui s’avère plus ou moins “bonne”. 

Engrais plus efficaces : Laissez décanter l'eau dans un réservoir (24H-48H), filtrez l'eau pour enlever les impuretés, et pour une eau encore plus pure, utilisez un osmoseur inversé.

Culture Indoor vous conseille l'utilisation de sa gamme phare Platinium Nutrients, mais vous propose aussi les meilleures marques du marché : Canna, Plagron, Biobizz, Advanced Nutrients, General HydroponicsBioNovaThe Growth TechnologyPachamama de Vaalserberg GardenVaalserberg GardenEcolizer Terre420 Hydroponics... 

Chaque engrais est généraliste ou spécialisé. Faites bien attention certains sont faits uniquement pour la croissance, d'autres pour la floraison et d'autres pour l'hydroponie passive. Culture Indoor a classé ses engrais afin de vous permettre d'utiliser précisément ce dont votre plante a besoin.

N P K

engrais

Comme les humains ont besoin de calcium (os), de fer (globules rouges) et de potassium (cœur), les plantes ont besoin de nutriments.

Les engrais de base sont tous composés de trois macro-nutriments : l’azote (N)le phosphore (P) et le potassium (K).
L’azote est une molécule chimique assurant la croissance des végétaux, intervenant dans la production des protéines et ainsi influant directement sur le métabolisme de la plante. Sans azote, il n'y a pas de plantes fortes. L'azote rend les plantes solides et en bonne santé.

Le phosphore sollicite sur les plantes une stimulation de leur milieu racinaire, ainsi qu'une floraison et une fructification plus abondantes. Le phosphore déplace l'énergie. Le phosphore favorise la photosynthèse. Il est responsable de l'entreposage et du déplacement de l'énergie à travers la plante.

Quant au potassium, ce dernier macro-nutriment majeur garantit une meilleure circulation de l’eau et des nutriments, et une libération progressive de ses deux sources d’énergie, à travers toute la plante, des racines aux sommités. Il renforce également les parois des molécules pour les rendre plus résistantes. Le potassium aide les plantes à contrôler et à utiliser l'eau efficacement.

Totalement ou partiellement, les engrais ou les fertilisants complémentaires, les additifs, apportent trois macro-nutriments essentiels et d’autres multiples micro-nutriments secondaires. Comme le magnésium, le calcium, le bore, le zinc, le fer, le manganèse, le soufre, etc… Mais méritants néanmoins toute l’attention du cultivateur exigeant.

Le pH

Le pH ou potentiel hydrogène est indispensable à maîtriser dans le cadre d’une culture en terre ou en hydroponie. Régulé, il optimise l’assimilation des nutriments par les racines.
Pour gérer le pH d’une solution nutritive tout en tenant compte de la légère acidité des engrais et additifs employés, il faut un pH mètre et des solutions régulatrices (voir rubrique “Contrôles”).
Sur une culture en terre, l’eau d’arrosage s’établit sur des valeurs de pH de 6,2 à 6,4 en croissance et de 6,6 à 7,0 en floraison. Plus acide sur un milieu hydroponique, le pH de l’eau doit se situer entre 5,6 et 6,4 en croissance et entre 6,0 et 6,5 en floraison.

Pour le contrôle du pH utilisez un testeur pH.

L’EC

Indispensable à maîtriser en culture hydroponique, l’EC (Electro-conductivité) représente la concentration des sels minéraux dissous dans l’eau. Les minéraux présents dans les engrais émettent un courant électrique que l’EC-mètre quantifie (voir rubrique “Contrôles”). Les besoins nutritifs des plantes venant à croître, le niveau d’EC augmente proportionnellement. Généralement, les mesures d’EC s’échelonnent de 0,8 à 1,4 durant le stade végétatif, et de 1,4 à 1,6 pendant la préfloraison pour atteindre les 1,6 à 2,2 (culminant à 2,6) suivant le développement des plantes. De plus, l’accélération du métabolisme de la plante nécessite un suivi en conséquence des valeurs d’EC.

En terre, tester l’EC de l’eau ayant traversé les pots est intéressant pour prévenir un éventuel excès de sels nutritifs, accumulés autour des racines à cause d’un mauvais drainage. Si c’est le cas, il faut rincer la terre avec de l’eau au pH ajusté, ou avec une solution enzymatique (bactéries vivantes décomposant les racines mortes et sels nutritifs pour les rendre assimilables par les racines), ou de l’eau osmosée. La température La température de l’eau d’arrosage doit se situer entre 18°C et 20°C, quel que soit le substrat.

Maintenir la température en dessous de 21°C évite le développement de champignons pathogènes au niveau des racines (jaunissement, fragilité, développement d’une forme de bave gluante et odorante...). Au delà de 24°C, l’eau s’appauvrit en oxygène, provoquant une dégradation des racines et sels minéraux dans les engrais.

Pour le contrôle de l'EC utilisez un testeur EC.

Grow = Croissance

Favorise la croissance et le développement structural de la plante, ainsi qu’un enracinement vigoureux. Il prépare à une belle floraison. Consultez nos Conseils Croissance.

Bloom = Floraison

Apporte à la plante tout ce dont elle a besoin pour une floraison et une fructification abondante. Il permet aussi de tirer le meilleur parti de la génétique de vos plantes. Consultez nos Conseils Floraison.

à savoir :

La solution nutritive se renouvelle au maximum toutes les deux semaines, et plus souvent quand les plantes sont grandes. La meilleure prévention est de renouveler fréquemment et rincer le support à l’eau pure entre deux solutions. Il faut en vérifier chaque jour l’EC (dans Le réservoir, le support et la solution drainée) valeur acceptable d’EC : 0,75 à 2 ms vérifiez que Le ph de L’eau soit bien compris entre 5,5 et 6,5 avant de rajouter L’engrais.

RAPPEL :

N = Azote / P = Phosphore / K = Potassium

Composants indispensables pour vos plantes

Azote (N)

Les plantes à croissance rapide en requièrent de grandes quantités. Il est principalement responsable de la croissance de la plante. L’azote est capable de se déplacer d’une partie à l’autre de la plante en fonction de ses besoins. Une carence en azote se traduit par une croissance ralentie, les symptômes apparaissent en premier sur les feuilles au bas de la plante qui jaunissent avant de tomber. Ces symptômes s’étendent ensuite sur le reste de la plante. La tige ainsi que les nervures des feuilles peuvent virer au rouge violacé. Le nitrate est une forme d’azote utilisée en hydroponie pour son absorption lente. Pensez à diminuer les apports durant la floraison car il altère le goût de la récolte.

Phosphore (P)

Le phosphore est nécessaire à la photosynthèse et au transfert d’énergie au sein de la plante. Les plantes à croissance rapide ont besoin de plus de phosphore lors de la germination, du semis, du bouturage et de la floraison. Un manque de phosphore ralentit la croissance, les feuilles sont plus petites, bleutées et souvent tachetées. Les nervures principales virent au rouge violacé sur la face intérieure des feuilles. Une carence en phosphore est fréquente lorsque le pH du support de culture est supérieur à 7 ou inférieur à 5,8.

Calcium (CA)

Fondamental à la synthèse et la croissance des cellules. Une carence en calcium, peu courante en intérieur (généralement provoquée par une forte humidité ou une dense production) empêche le maintien des parois cellulaires. La plante, plus sensible, paraît “molle” et ses jeunes feuilles se flétrissent.

FER (Fe)

Fondamental aux systèmes enzymatiques et au transport des électrons lors de la photosynthèse. Catalyseur pour la production de chlorophylle, le fer est nécessaire à la réduction et l’assimilation des nitrates et sulfates. Les carences en fer sont courantes quand le pH est supérieur à 6,5. Les symptômes apparaissent sur les plus petites feuilles qui jaunissent entre les nervures qui restent vertes.

Magnésium (MG)

Le magnésium, élément indispensable, est la molécule centrale de la chlorophylle, qui transforme l’énergie lumineuse en énergie chimique. Une déficience en magnésium se manifeste par une chlorose (légère décoloration située entre les nervures des feuilles âgées), des taches de rouille et une chute précoce des feuilles. Un excès perturbe la croissance et les feuilles restent petites.

Potassium (K)

La potasse améliore la couleur des fleurs et la saveur des fruits, procurant aux plantes une meilleure résistance aux parasites, maladies et intempéries. Une carence se traduit par un jaunissement des feuilles les plus âgées en commençant par la pointe. Les plantes sont plus sensibles et les tiges cassantes, des tâches de couleur rouille apparaissent sur les feuilles.

Enzymes

Les enzymes agissent en tant qu’accélérateur (catalyseur) de toute une série de processus biochimiques de la plante. Elles transforment les glucides en alcool en quelques secondes, contre plusieurs semaines en temps normal. Les enzymes améliorent la capacité de rétention d’eau et l’aération du substrat qui reste propre, exempt d’éléments en excès (c’est important en cas de réutilisation). Les parties mortes comme les racines se décomposent plus rapide- ment, libérant de nombreux éléments nutritifs qui se concentrent sur la protection des agents pathogènes. Le système racinaire est plus performant.

Engrais terre

Certains sont organiques et adaptés à la culture biologique, d’autres sont minéraux et adaptés à l’irrigation par goutteurs.

Engrais coco

Engrais minéraux. Ils doivent être fluides, parfaitement solubles, 100% assimilables et sans résidus.

Engrais hydroponiques

Engrais minéraux. Ils doivent être fluides, parfaitement solubles, 100% assimilables et sans résidus.

Export

Le produit n’est disponible qu’en dehors du territoire français.

Info technique :

L’assimilation des nutriments est fonction du pH. La zone de sécurité se situe entre 5,8 et 6,8. pour prévenir L’acidification de la solution nutritive, utilisez une eau dont Le pH est supérieur à 6.

CARENCES DES PLANTES

azote-feuilles.jpg

Les carences dans la cadre de la culture indoor, arrivent généralement suite à l'appauvrissement d'un substrat de culture qui s'appauvrit à force d'être utilisé. Pour éviter les carences, vous pouvez changer le substrat à chaque nouvelle culture. Pensez aussi à chaque fin de culture, à stériliser vos pots à l'eau de javel, et à bien les rincer.

Une carence doit être bien identifiée pour être traitée;

Certaines carences ne sont pas visibles si le stade de carence n'est pas à terme.

Si vous ne traitez pas la maladie, la plante peut tomber malade car affaiblie, il est donc important de réagir lorsque vous diagnostiquez une carence.

Culture Indoor vous propose de consulter le Guide des carences

INSECTES ET MALADIES DES PLANTES

Il arrive parfois que malgré tout le soin que vous apportez à vos plantes, celles-ci dépérissent quand même. Effectivement parfois la cause est externe et connue par de nombreux growers : les ravageurs et champignons. Pour tout savoir sur les maladies et insectes qui nuisent à vos cultures, suivez le guide anti-ravageurs.

Retrouvez tous nos conseils pour votre culture d'intérieur :


Jūsu reģistrācija bija veiksmīga Your email is already registered
or this is not an email address
Accept

Lai varētu piedāvāt pakalpojumus un piedāvājumus, kas pielāgoti jūsu interesēm, kultūras Iekštelpu izmanto sīkdatnes. Turpinot pārlūkot vietni, jūs piekrītat to izmantošanu. Lai iegūtu vairāk informācijas un iestatītiem sīkfailiem, noklikšķiniet šeit .